France inter, le téléphone sonne

Question : La suppression du samedi -et donc, de fait, la semaine de quatre jours- est-ce, d'après vous, une bonne mesure ?

Luc Ferry : " ça dépend de quel point de vue on se place. Si on se place du point de vue des performances des élèves, ce n'est pas forcément une chose formidable. Si on se place d'un autre point de vue, qui est le point de vue budgétaire, qui peut paraître ridicule aux enseignants, mais qui n'est pas ridicule -à mon avis- en soi, parce que l'avenir des enfants, c'est aussi la dette publique qu'on laisse sur eux, ces suppressions d'heures et de postes -puisque en fait, derrière la suppression d'heures, même au primaire, il y a des suppressions de postes-, elle est évidemment défendable.
Donc on peut avoir deux points de vue :
- on peut dire " voilà, ces gens de droite sont des gestionnaires aux petits pieds (qui vendent) qui bradent l'enseignement pour des raisons budgétaires misérables "
- ou on peut dire - ce que je pense personnellement- la question budgétaire est fondamentale, la question de la dette publique est fondamentale, et on ne peut pas exempter l'éducation nationale -étant donné le nombre de fonctionnaires qu'il y a dans cette maison- d'un effort, y compris sur le plan budgétaire. "

Question : En supprimant le samedi, on fait des économies ?
Luc Ferry : " Bien sûr "

Question : Comment ?
Luc Ferry : " Arh ! D'ailleurs c'est drôle, il faut vraiment être technicien pour le savoir, ... "

Question : Est-ce qu'on peut l'expliquer simplement pour nos auditeurs ?
Luc Ferry : " Oui, on peut l'exprimer simplement. Les suppressions d'heures pour les élèves en difficulté -les deux heures de soutien - ça permet de supprimer ce qu'on appelle les RASED -c'est à dire les réseaux d'aide et de soutien, dans les départements ça fait économiser 8000 postes -, et donc -il faut quand même le savoir- c'est un point très important, c'est un enjeu de cette réduction, outre le fait qu'évidemment, ça fait plaisir aux parents, ça fait plaisir aux élèves, ça fait plaisir aux professeurs. Vous avez là, un avantage politique, une réduction des coûts budgétaires. "

RASED : réseau d'aide et de soutien aux élèves en difficultés

retour à la page précédente

 
   

 Nous écrire
 04 92 66 33 33
 06 08 64 09 89  05 65 99 50 76
 02 31 40 86 18

Sites utiles ou partenaires :
Elus de la Montagne ; Maires Ruraux ; 
Maires de France Ecole de proximité ;
Ecole rurale ; Ecoles maternelles ;
Convergence Services Publics 
Pédagogie Freinet ; la vie scolaire

Fédérations de parents d'élèves : FCPEmPEEP
Syndicats enseignants: SNUIPP ; SGEN CFDT ; 
 SUD Education ; UNSEN CGT  
UNSA SE ; SNUDI FO
Association direction d'écoles : GDID
Association instit maternelle : AGIEM
MENU ACTIONS AGENDA ADHESION STATUTS HISTORIQUE RÉSUMÉ SUPERS RESEAUX